YouTube : les convertisseurs de mp3 dans la tourmente

Convertir une vidéo en MP3 est pour les jeunes et ados une solution simple pour récupérer la bande-son dans leur smartphone ou tablette ou même de leur PC. Avec youtube-mp3, on peut obtenir un son MP3 via la chaîne YouTube. Il suffit de copier le lien de la vidéo, se rendre ensuite sur le site youtube-mp3.org, puis coller le lien sur la partie indiquée. Enfin, il ne reste plus qu’à télécharger la version mp3. Et tout cela, gratuitement ! Malheureusement, le service n’est désormais plus accessible, ni sur YouTube, ni sur les autres sites de téléchargement. Détails.

Youtube-mp3 n’est plus en ligne

Youtube-mp3

Récemment, Youtube-mp3 n’est plus accessible, suite à une décision de la Recording Industry Association of America (RIAA) concernant les intérêts de l’industrie du disque aux États-Unis. Les grandes maisons de disques américaines ont en effet déposé plaintes, car le fait de télécharger gratuitement un mp3 via les vidéos sur le site de YouTube est considéré comme un viol de droit d’auteur. De ce fait, Philip Matesanz, propriétaire du site a dû verser une grosse amende auprès des plaignants. C’est ainsi que le service en ligne simpliste avec un million de visiteurs par jour a été obligé de fermer en septembre 2017.

YouTube s’attaque aux autres sites convertisseurs mp3

Youtube VS mp3

Après avoir mis fin aux activités de youtube-mp3, YouTube a décidé de collaborer avec la RIAA en intensifiant sa lutte contre les autres sites convertisseurs de vidéos en mp3. Parmi les nouvelles cibles, on peut citer Pickvideo, Video-download et EasyLoad, tous des sites qui proposent également de convertir des vidéos en fichier mp3.

Quoi qu’il en soit, ces nouveaux sites convertisseurs ont accepté de mettre un terme à leurs activités sous peine de poursuite judiciaire. Dans un communiqué, ils ont déclaré être navrés : « nous sommes désolés de vous informer que tous les services de téléchargement et de conversion ont été désactivés pour se conformer à une demande de Cess & Desist », avait notamment indiqué le site Pickvideo.

Faisant donc suite à la poursuite de youtube-mp3 par YouTube, les autres sites ont dû abandonner leurs activités en admettant que les services qu’ils proposent sont une forme de piratage et sont donc illégaux sur le territoire américain.

Le triomphe des grandes maisons de disques

Youtube mp3

La RIAA, l’IFPI et le BPI ont pris très au sérieux ce problème de « piratage », car cela déshonore les artistes et leurs services. Ils considèrent en effet que l’extraction des flux est une menace de piratage, pire que les torrents ou les portails de téléchargement direct. Le fait de ne plus mettre en ligne les sites de téléchargement mp3 gratuitement constitue ainsi une victoire pour l’industrie du disque américaine.

Une grande victoire aussi pour les artistes

Les artistes et youtube

La fermeture des sites de téléchargement mp3 via les vidéos en ligne promet un avantage tant pour les maisons de disques que pour les artistes. Selon Guillaume Leblanc, Directeur Général du Syndicat National de l’Edition Phonographique (SNEP), il s’agit d’une grande victoire pour les artistes, car c’est un moyen de faire reculer le piratage. Selon le syndicaliste dans un entretien avec 20 Minutes, « le stream-ripping est une méthode de contournement illicite de plus en plus populaire qui pénalise l’ensemble de l’écosystème musical ».

Reste à savoir si des petits malins vont tenter de trouver une parade pour de nouveau lancer des sites de téléchargement mp3 gratuit. Vu les lois imposées sur ce genre d’activité, les grandes maisons de disques avec la coordination de YouTube poursuivront en justice ces nouveaux sites. Les internautes d’aujourd’hui n’auront ainsi plus aucun un moyen de convertir une vidéo en mp3 gratuitement.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire