Les troubles psychiques chez une femme enceinte

La grossesse est un moment qui modifie la femme. Les changements sont remarqués non seulement au niveau du caractère psychique, mais aussi de son apparence physique. En général, ce sont soit des troubles d’émotion ou neurovégétatifs. C’est un moment très fragile où certaines crises sont identiques à la période de la puberté.

Les changements émotionnels au début de la grossesse

femme dépressive

Devenir une maman n’est pas une chose facile. Les remaniements psychiques apparaissent au cours de la grossesse à cause des hormones qui augmentent plus que d’habitude. Ces changements débutent au niveau de l’émotion, car durant les trois premiers mois de la gestation, la maman en question vivra des moments différents accompagnés de modifications corporelles.

Deux sentiments se mêlent, la joie d’être maman et la peur de perdre le bébé accidentellement. Par ailleurs, certaines manifestations sont également enregistrées lors du premier mois de grossesse. Bien évidemment, la femme aura une sensation de nausée particulièrement matinale accompagnée parfois de vomissement. C’est un réflexe naturel de régression orale lorsque la maman sent une odeur particulière.

Cette dernière peut avoir un sommeil troublé, perte d’appétit passagère, et ressentir une fatigue inhabituelle. L’aménorrhée, l’irritabilité et la tension des seins sont aussi des facteurs qui apparaissent au premier trimestre de cette période de bonheur.

Chez certaines personnes, l’anxiété et l’inquiétude sont très fréquentes, surtout au début et à la fin de la grossesse, mais au lieu d’utiliser des tranquillisants, pratiquez des techniques de relaxation comme la respiration profonde ou le yoga. Toutefois, ces symptômes énoncés ci-dessus sont transitoires chez les femmes et ils restent variables, selon l’intensité et l’expression de chacune d’entre elles.

Qu’est-ce qui se passe au second et troisième trimestre ?

femme enceinte dépressive

C’est au début du deuxième trimestre que les changements de l’apparence apparaissent. Et les troubles du premier trimestre dégraissent progressivement. En quelques sortes, le corps de la future maman s’est adapté au fait qu’il y a un fœtus qui grandit dans l’utérus.

En général, la femme est plus sereine, plus organisée et elle ressent un bien-être physique. Après avoir fait la première échographie, les parents se projettent dans l’avenir. C’est lors de cette période que vous pouvez parler des nouveaux plans d’organisation avec votre mari. Même si le sexe du bébé n’est pas encore déterminé, à deux, vous pouvez déjà imaginer les prénoms, les types de vêtements à acheter, etc.

Le troisième trimestre se caractérise par le mouvement du bébé dans tous les sens. La maman évolue vers « la préoccupation maternelle primaire ». Pour avoir plus de détails sur la grossesse, cliquez sur ce site.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire