Pourquoi suivre un CAP petite enfance ?

Certaines personnes ont un réel don pour s’occuper des enfants ! Elles sont très patientes, pédagogues, et savent comment les amuser sainement. En effet, un enfant est différent d’un adulte. Sa compréhension des choses est plus lente. Il faut donc prendre le temps de bien lui expliquer, et de lui montrer comment faire. Et pour ceux qui veulent évoluer dans un milieu en rapport avec les tout-petits, il est possible de suivre un CAP petite enfance. Cette formation se fait sur deux années, et est accessible à l’issue de la Troisième. 

Quelles sont les spécificités du CAP petite enfance ?

Rebaptisé CAP Accompagnant éducatif petite enfance en 2017, ce diplôme décerné par l’Etat français assure la formation de spécialistes des tout-petits. Au terme des 2 ans d’études, les élèves subissent une épreuve qui vise à décrocher son CAP petite enfance. L’organisation de cet examen se fait par le Ministère de l’éducation nationale. Mais une fois le diplôme en poche, les apprenants sont fonctionnels et peuvent intégrer le monde du travail. 

Le détenteur d’un CAP petite enfance a le loisir de monnayer ses compétences à domicile, ou en travaillant dans un organisme d’accueil d’enfant. Il peut s’agir d’une crèche, d’une école maternelle, d’une halte-garderie, de structures hospitalières dédiées aux enfants… 

Quels sont les modes de formation à un CAP petite enfance ?

Généralement, les établissements qui proposent une formation en CAP petite enfance mettent au point des cours en alternance. Le but visé est de permettre aux élèves d’être en relation avec les tout-petits. Ils peuvent apprendre, de façon pratique, comment prendre en charge des enfants en bas âge. Cette immersion professionnelle vient compléter les acquis théoriques.

Pour les apprenants qui sont en formation initiale, ils doivent nécessairement effectuer une douzaine de semaines de stage. Pour ceux qui sont soumis à des contraintes socioprofessionnelles, ils ont la latitude de suivre les cours à distance. La formation par correspondance permet d’étudier à son rythme, en s’aménageant des plages horaires suivant sa disponibilité. Et il faut relever que la qualité de l’apprentissage est identique à celle en présentiel.

Quelles sont les qualités relationnelles d’un bon accompagnant petite enfance ?

Évoluer dans le même cadre que de jeunes enfants requiert d’avoir certaines qualités essentielles. L’accompagnant éducatif devra développer son sens de l’écoute. Il doit apprendre à communiquer avec les enfants, et à user de beaucoup de patience envers eux.

Il est important qu’il ait également de la disponibilité, ainsi que de la courtoisie. En outre, la capacité à travailler en équipe sera très appréciée. Mais encore, il doit s’avoir quelles sont les limites de ses compétences.

Quid des qualités techniques ?

Le titulaire du CAP petite enfance doit encore posséder une certaine technicité. C’est dire qu’il doit être en mesure d’assurer l’entretien des espaces et du matériel. Il est utile qu’il apprenne à apprêter des plats et autres collations. De plus, il doit connaître les soins à prodiguer aux tout-petits dans le cadre de leur hygiène corporelle. Sans oublier les normes sécuritaires qui visent à assurer la protection des jeunes enfants.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire