Une demeure fortuite pour les sans-abris

La vie nous réserve beaucoup de choses qui ne sont pas toujours de bonnes surprises pour nous. Des situations imprévues peuvent faire leurs apparitions au moment où on l’attend le moins. La perte d’emploi est en général un cas très fréquent qui engendre l’incapacité de payer ses loyers. Par conséquent, les personnes confrontées à ces problèmes sont contraintes de se retrouver dans la rue.

Une solidarité au profit des démunis

Face aux manques que des êtres humains comme nous endurent, il y a toujours des personnes de bonne volonté qui ne vont pas rester les bras croisés. Ainsi, c’est du côté de Montpellier que l’initiative a été prise. Deux entrepreneurs ont eu la brillante idée de mettre en place un mini-logis qui peut abriter une personne provisoirement pendant plusieurs semaines.

Il est spécialement destiné aux individus en difficulté sociale et qui sont devenus des sans-abris. Les dirigeants ont un peu contribué à la réussite du projet. Aucun droit ni permis de construire n’a été demandé aux inventeurs avant ou après la réalisation de leur plan.

Des camouflages dignes d’un professionnel

Les fondateurs de l’entreprise Cosh France, Alain Paugam et Jérôme Boudet ont installé une petite cabine à Baillargues. Cette première installation n’est qu’un essai selon toujours ces créateurs. À la première vue, on a l’impression de se trouver devant un pavillon qui vend des journaux. Mais l’apparence est trompeuse, le Cocoon de son nom ressemble beaucoup à un kiosque non seulement par sa petite dimension, mais aussi par son allure.

En réalité, c’est un véritable bungalow qui peut être utilisé comme habitation même si des enseignes et des affichages sont soigneusement posés à l’extérieur. Ce petit abri ne demande pas beaucoup de surface pour être construit. Il ne mesure que 3 m de longueur pour 2,40 m de large. Le coût total de sa construction ne dépasse pas 30 000 euros et 2 000 euros sont largement suffisants pour les entretiens annuels. L’intérieur de cette petite habitation de fortune est doté de mobiliers de première nécessité comme une table, un lit et des rangements.

Elle est aussi équipée en eau avec des toilettes sèches. Des petits équipements de luxe viennent s’ajouter à la liste pour rendre un peu confortable l’intérieur du Cocoon. Un chauffage et un climatiseur y sont installés. Même si cette habitation est conçue pour recevoir des personnes démunies, les concepteurs n’ont rien laissé au hasard. Ce petit nid est doté d’un système d’isolation phonique et un système antisismique. Un autre projet est en cours de préparation pour la mise en place des matériels de communication.

Il faut savoir que ce dispositif est le fruit du projet d’abris pour les sans-abri. Ce projet a participé au concours organisé par la ville de Montpellier. Il a recueilli le plus de votes et occupe la première place sur plus de 3 000 projets présentés au budget participatif de la mairie de Paris. Des étudiants vont effectuer des besognes gratuitement pour accompagner des personnes sélectionnées à refaire leur vie.

Ces bénévoles assistent aux travailleurs sociaux qui sont déjà au service de ces sans-abri. Bien que ce projet soit une issue initiatrice pour les sans-abri, le duo de créateur espère que la ville de Paris et d’autres métropoles ne vont pas tarder à leur emboîter le pas. Ils ont créé une page sur le réseau social Facebook pour faire connaitre le projet et pour attirer de potentiels partenaires.

En bref, Cocoon est minutieusement étudié pour devenir un véritable chez-soi pour ceux ou celles qui y séjournent. Ces personnes sont très fragiles à cause de l’ennui qui bouleverse leur vie et ont besoin de se sentir en sécurité. Cet endroit est idéal pour les aider à préparer un nouveau départ.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire