British Shorthair : ce qu’il faut savoir sur le pedigree LOOF

Le pedigree Loof représente un document officiel qui stipule la généalogie complète du British Shorthair adopté ainsi que ses caractéristiques physiques. En fonction de ces divers éléments, le chat est considéré comme faisant partie de la race des British Shorthair. Le site www.britishshorthair.com précise certains cas qui peuvent lui voir refuser cette reconnaissance.

Une demande de la part de l’éleveur

British Shorthair

Lorsque qu’un British Shorthair naît, il appartient de faire une demande de pedigree auprès du Loof qui va étudier les origines précises du chat mais qui va également procéder un examen complet de l’animal. Le Livre Officiel des Origines Félines a en effet déterminé des standards précis pour cette race.

Sa tête de façon générale sera examinée mais aussi un certain nombre de détails comme le museau ou la couleur des yeux. La musculature sera prise en compte de même que les différentes parties du corps afin de décider si le British Shorthair concerné sera officiellement considéré comme tel.

Comment obtenir une validation ?

Chaton British Shorthair

Le système fonctionne selon un barème précis. La tête et le corps peuvent rapporter chacun 35 points. La robe peut rapporter 25 points et toutes les couleurs sont autorisées pour cette race. La condition physique de l’animal est également prise en compte avec 5 points qui peuvent être accordés. Plus le chat remportera de points, plus ses chances d’obtenir le pedigree Loof sera important.

Certains éléments sont immédiatement éliminatoires comme la couleur des yeux ou la forme des oreilles. Une musculature qui ne serait pas ronde pousserait les juges à refuser de délivrer ce document. Une fois que le pedigree a été obtenu, il accompagnera le chat tout au long de sa vie et devra être remis par l’éleveur à son nouveau propriétaire comme preuve.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire